Contagion (L’Antichambre)

Après avoir évité le Goulag en nous échappant de la mission KGB, l’Antichambre nous avait donné la possibilité de revenir tester une autre salle afin de ne pas rester sur une mauvaise note.

Nous avons donc cette fois-ci choisi de faire la room Contagion, et sommes venus en force avec une équipe de 5. Une épidémie fait des ravages dans Paris, notre seul espoir pour sauver la plus belle ville du monde (cocorico) est de trouver l’antidote laissé par le Professeur Sabatier dans son laboratoire.

CGGaAwzXIAAdkoG

Non, Madame, c’est pour sauver Paris.

L’accueil a été très chaleureux par l’équipe de l’Antichambre avec 4 Game Masters présents (mais pas autant que les équipes de joueurs! Les casiers affichaient complet!). Nous enfilons des blouses et partons pour notre mission. Nous découvrons la salle du Professeur Sabatier (je ne m’en lasse pas) et nous jetons de suite sur différents éléments du labo. La progression se fait assez rapidement, et nous arrivons à entrer dans le coeur du laboratoire du professeur. J’ai été un peu déçue par le fait qu’il s’agisse d’une porte tout à fait lambda (remarquez, en termes de cohérence, c’est vrai qu’on voit rarement un chimiste aller dans son labo en passant par son dressing).

La décoration de la deuxième pièce est plutôt convaincante et quelques mécanismes sont intéressants afin de continuer à progresser. J’avais mis de côté un élément qui, selon moi, ne pouvait pas s’ouvrir sans clé, mais notre Game Master nous annoncera 20 minutes plus tard qu’il s’ouvre sans clé… (hihi, désolée!).

Les énigmes logiques sont intéressantes et plutôt corsées; notre progression se passe plutôt bien et est rythmée par des indices vocaux du maître du jeu (que nous devons faire répéter systématiquement, le son étant vraiment mauvais). La dernière énigme a été quasi-mortelle pour nous: nous avons eu du mal à comprendre la logique et, honnêtement, j’ai du mal à comprendre comment nous serions sorties à temps si nous n’avions pas des scientifiques de métier parmi nous… et c’est à environ 58 minutes 30 secondes que nous parvenons finalement à récupérer l’antidote et sortir de la pièce!

IMG_6457-2

Des professeurs plus ou moins sérieux…

Les Plus

Niveau élevé des énigmes
Décors de la seconde pièce
Equipe d’accueil très sympathique

Les Moins

Salle très mal isolée (on entend les allers et venus des équipes qui se rendent dans d’autres salles) (et moi, ça me fait sursauter quand il y a du bruit!)
L’aide du Master Game très difficilement audible du premier coup
Enigme finale assez tordue (avant de venir, pensez à réserver un médecin sur Doctolib pour staffer votre équipe)

On a 60 minutes pour se faire inoculer par l’antidote! Ca va, on est larges!

Nos notes sur 5

Fouille  NoteNote
Décors  NoteNoteNote 0,5
Immersion  NoteNote
Difficulté NoteNoteNoteNoteNote 0,5
Note globale  NoteNoteNote 0,5

NB: vous pouvez venir sauver Paris à l’Antichambre, de 2 à 6 personnes. Pour connaître les tarifs, suivez le guide! Plus d’infos sur: www.lantichambre.paris