Vaudou (L’Antichambre)

Nous sommes allées tester une nouvelle salle à l’Antichambre et avons cette fois-ci opté pour la salle Vaudou. Etant réputée comme plutôt facile, et n’écoutant que notre courage, nous avons décidé d’affronter cette salle à deux.

Comme son nom l’indique, la salle Vaudou est orientée tribu africaine, magie noire, sorcellerie, marabout.. Au départ, quand on parle de maraboutage à Paris, on pense plutôt à ça…

485253128

Exemplaire réel distribué à la station Barbès-Rochechouart

Mais lorsque vous entrez dans la salle Vaudou, vous ne vous sentez plus du tout à Paris, car les décors sont très bien faits, et aussi, parce que vous comprenez que si la tribu vous a faits prisonniers, ce n’est pas pour vous aider à faire revenir l’amour de votre vie, mais plutôt pour vous tuer (par contre, c’est gratuit; sympas les gars). Donc, le premier conseil qu’on pourrait vous donner, c’est de réussir à sortir d’ici une heure.

Au niveau du jeu lui-même, passée la découverte des décors très bien faits, de l’ambiance sonore bonne aussi (j’ai cru reconnaître le live 2012 de Michel Vaudou et ses fameux lacs de Tanganyika), nous entamons la fouille.

12622408_738875349580975_5430754138677994326_o

Les décors sont plutôt sympas

La présence d’une clé usb dans la salle nous interroge un peu, mais pas trop le temps de philosopher sur la probabilité de trouver cet objet au sein d’une vraie tribu africaine et de ce fait, nous poursuivons notre fouille. Nous arrivons assez vite à ouvrir un premier cadenas qui va nous mener tout droit vers une énigme/manipulation. Nous ne pouvons pas vous en dire plus, mais cette épreuve nous a vraiment pris la tête (alors que c’était la tribu elle-même qui était censée le faire). Que l’on soit clairs, nous aimons les énigmes complexes, où il faut faire appel à sa logique, mais là, justement, c’est une épreuve inutilement longue et dont la complexité réside juste dans le fait qu’il faut être précis dans ce que vous faites. N’étant pas fans de manipulation, nous avons donc trouvé ça sans intérêt.. Enfin délivrées de cette horrible épreuve, nous enchaînons de manière assez fluide la suite, avec une idée plutôt originale, mais où on se demande pourquoi il faut faire ça…

C’est très confiantes que nous entamons l’épreuve ultime, puisqu’il nous restait pas mal de temps. Mais là encore, nous faisons face à une épreuve seulement basée sur de la manipulation… Nous avons tenté de ne pas craquer nerveusement, mais très sincèrement, pour des gens manquant d’habileté, l’épreuve est quand même longue et compliquée…

IMG_1163-2

Le sourire nerveux post-craquage

Nous avons donc pris très peu de plaisir dans cette salle, que l’on ne recommanderait pas pour débuter (ni pour après d’ailleurs), à part si vous recherchez beaucoup la partie manipulation dans un escape game.

Les plus

Démarrage plutôt original (on ne vous en dira pas plus, même s’il ne fait pas réellement partie des 60 minutes de jeu)
Les décors et l’ambiance sonore sont plutôt bons
Super Deal à l’Antichambre cumulé à un code promo, donc prix très faible

Les moins

Faiblesse des énigmes, qui ne sont vraiment pas recherchées
Manipulations inutilement poussées: le principe des escape games, c’est venez comme vous êtes: ici, si vous êtes habiles, ça vous aidera quand même beaucoup beaucoup
Game Master gérant plusieurs salles en même temps et qui du coup peut vous laisser de longues minutes à chercher, voire attendre…

Mais il y a vraiment des gens qui réussissent à faire ça? Et qui aiment faire ça??

Nos notes sur 5

Fouille  NoteNote
Décors  NoteNoteNoteNote 0,5
Immersion  NoteNoteNoteNote 0,5
Difficulté NoteNote
Note globale  NoteNote 0,5

NB: si après avoir vu M. Sakho, vous avez toujours le besoin de vous faire marabouter, vous pouvez y aller de 2 à 6 personnes. Pour connaître les tarifs, suivez le guide! Plus d’infos sur: www.lantichambre.paris