Braquage à la française (The Game)

Depuis que nous arpentons les routes des escape games, sac sur notre dos, quand on liste les endroits par lesquels nous sommes passés, nous avons bien souvent la même réaction de la part de nos interlocuteurs…

Quoi? Vous n’êtes pas allés chez The Game?!

Bref, on l’avait compris, THE Game, c’était THE place to be, le Saint Graal de l’escape game, et on s’est donc dit qu’il était vraiment temps pour nous de réparer l’affront.

N’écoutant que notre instinct de cambrioleurs avérés, nous avons flairé le bon filon en choisissant Braquage à la française (et oui, l’argent récupéré chez Fox in a Box ne nous aura pas suffi, car nous sommes maintenant aveuglés par la cupidité…)

Nous sommes diaboliques…

Nous avions lu beaucoup de choses sur The Game, et en premier lieu, leur réputation pour mettre dans l’ambiance quelques heures avant même que l’escape game ne commence : ils envoient normalement un texto à chaque membre de l’équipe sous le pseudo de Max, celui qui fait appel à nous pour le braquage.

Un accueil au top

Nous n’avons pas reçu de SMS (certainement un bug), mais nous nous sommes quand même rendus chez The Game (on n’est pas susceptibles). Avec ses 9 salles, on avait un peu peur de se retrouver dans un multiplex un jour de sortie du dernier Star Wars, mais même si nous ne sommes pas les seuls à notre arrivée, notre Game Master nous attend à la porte pour nous indiquer où nous allons pouvoir nous asseoir et prendre un verre.

Déjà, on aime beaucoup l’humour des panneaux affichés dans la salle d’attente, avec des jeux de mots dignes de nous-mêmes, et qui du coup, nous font rire (très objectifs). Notre Game Master commence son brief et est à fond dans son rôle: celui de Max.

Max, notre commanditaire…

Max est sorti de prison, et il ne souhaite pas y retourner (plutôt normal me direz-vous); il se trouve qu’un dossier très compromettant, enfermé dans un coffre fort d’une banque, pourrait bien le faire replonger. Il fait donc appel à nous pour mettre la main sur le dossier et lui donner. Et nous, en échange, nous pouvons nous servir joyeusement dans la banque, tout en bénéficiant de son expertise en cambriolage.

Pour ce faire, Max a un plan (au figuré comme au propre) et nous l’explique de manière très claire: trois étapes clés: réussir à entrer dans la salle des coffres, trouver le document, et nous enfuir! Dernière chose avant de partir pour THE braquage, notre équipe va devoir décider si elle souhaite une feuille de route très détaillée (donc plus facile), ou une feuille de route plutôt light, respectivement soigneusement rangées dans une pochette bleue ou une pochette rouge.

Dossier bleu ou dossier rouge?

Dossier rouge ou dossier bleu?

Oui, on a pris le rouge qui tâche.

Appelez-moi le directeur!

Nous entrons dans le bureau du Directeur de la banque, dont la décoration est assez classique (un bureau quoi). Par contre, la porte pour accéder aux coffres est assez impressionnante, et c’est vraiment elle, l’élément qui se distingue de tout le reste dans la salle.

Nous commençons notre fouille de manière complètement effrénée, si bien qu’on arrivait même plus à en placer une quand on voulait annoncer quelque chose « j’ai trouvé une clé, j’ai ouvert un tiroir, etc etc ».

giphy.gif

C’est rapidement que nous parvenons à ouvrir la porte blindée pour accéder à la salle des coffres! On peut vous dire que cette porte n’est pas en polystyrène: elle pèse son poids, ce qui renforce le réalisme! Vous avouerez que si vous pouviez l’ouvrir du bout du petit doigt, vous seriez déçus non?

La suite a été très rythmée, entre coffres, mécanismes astucieux, coffres, ouverture de serrures, coffres et… rebondissements! On ne pourra pas vous en dire plus, mais des surprises vous attendent!

Nous sommes finalement sortis au bout de 53 minutes.

equipe_2016050716_salle1_2

Avant de partir, la porte du coffre nous a demandé si elle pouvait prendre une photo avec nous. Toujours proches de nos fans, nous avons bien entendu accepté.

Les Plus

Une valeur sûre: on sent que The Game existe depuis longtemps et que tout est bien rodé, ce qui permet d’apprécier pleinement les 1h30 que vous passerez là-bas; une valeur sûre, on vous dit! Maintenant, on pourra vous regarder comme on nous regardait avant quand vous nous direz que vous n’y êtes pas encore allés, fous que vous êtes! (nous, on a déjà planifié deux autres salles, pour vous regarder encore plus de haut prochainement)

Game Master plein d’entrain pendant le brief, qui nous a très bien suivis pendant le jeu, et qui a pris beaucoup de temps pour débriefer avec nous à la fin. Merci Olivier! (comme on te fait des compliments, on n’implique pas Kevin dans le commentaire du coup)

Une progression bien pensée: vous devrez certainement vous répartir les tâches, mais pour autant, tout s’enchaîne bien, et peut-être pas toujours comme prévu pour vous et Max!

Les Moins

Beaucoup de coffres à ouvrir (remarquez, en salle des coffres, on aurait pu s’y attendre), donc parfois un peu fastidieux

– J’ai trouvé une clé! – J’ai ouvert un tiroir! – J’ai trouvé des lunettes de soleil! – Ah non ça par contre c’est les miennes…

Nos notes sur 5:

Fouille  NoteNoteNoteNote 0,5
Décors  NoteNoteNoteNote 0,5
Immersion  NoteNoteNoteNote
Difficulté  NoteNoteNote
Note globale  NoteNoteNoteNote

NB: si vous connaissez par coeur Ocean’s Eleven, venez le vivre en direct à Paris, mais en Las Vegas style (mais sans Brad Pitt) chez The Game. Pour braquer la banque, Max recrute des équipes de 3 à 5 braqueurs. Pour connaître les tarifs, suivez le guide!
Plus d’infos sur: http://www.thegame-france.com