La Matrice (Victory Escape)

Après une première salle plutôt sympathique, nous voici de retour chez Victory Escape, pour leur salle La Matrice. Il suffit de faire un tour sur leur site ou tout simplement de faire le lien avec le nom de la salle: effectivement, l’univers annoncé semble être en lien avec Matrix. Comme pour toutes les salles portant un nom de film/série/dessin animé, nous ne nous attendons pas à grand chose en terme de rapport entre la salle et le thème annoncé: en bref, si vous ne venez faire cette salle qu’en espérant repartir sur les traces de Néo, ne venez pas. Si par contre, vous venez faire la salle sans attente par rapport au thème, vous aurez peut-être quelques éléments qui vous rappelleront le film.

Bref, nous arrivons donc chez Victory, qui a toujours un système bien ficelé d’accueil: d’abord, vous passez à l’accueil régler votre session, puis vous êtes accueillis par votre Game Master qui range vos affaires dans un casier, puis vous propose ensuite un sirop à l’eau (j’adoooore la grenadine) puis, de vous installer dans un canapé pour écouter le brief.

matrix.gif

Notre Game Master, plus sérieux que jamais

Au niveau de la mission: vous avez reçu un message codé de Ného (orthographe donnée sur le site de Victory) (niveau copyright ils sont bons!) qui vous demande de l’aider de toute urgence. Notre mission va débuter dans les rues de Paris avec un objectif: désactiver la Matrice pour sauver le monde.

Premières minutes très sympas

La découverte des décors est plutôt une bonne surprise; là où les décors de la salle précédente étaient un peu cheap, ici, ils sont plus travaillés, et les premières minutes sont très sympathiques, avec des mécanismes ingénieux et ludiques, qui devraient je pense vous amuser. Fouille, observation, sont au rendez-vous pour ce début de mission.

Les minutes d’après, un peu moins

Nous découvrons une seconde salle qui nous laisse cette fois-ci beaucoup plus réservés sur les décors. Tout le budget a dû passer dans la première salle, et la seconde est quasiment vide, avec plein de trucs qui clignotent de partout. Notre équipe de pandas est un peu bloquée par une énigme qui ne coule pas de source pour nous: notre Game Master nous vient en aide via un écran de communication. C’est reparti, mais nous bloquons de nouveau, cette fois-ci plusieurs minutes, et ce, à cause d’un vrai manque d’observation de notre part.

matrix fight

Du coup, nous on serait plutôt les mecs à gauche…

Mécanismes et énigmes originaux

Ce qui est agréable (et parfois déroutant, disons-le!) dans cette salle, c’est que les énigmes et mécanismes sont plutôt novateurs, en tout cas, plutôt pas rencontrés dans les précédentes salles.

Ce moment où tu as envie de porter plinthe

Ca fait plusieurs minutes que nous cherchons un élément qui nous manque pour résoudre correctement une énigme. De toute évidence, notre fouille n’a pas été bonne. Notre Game Master semble mettre du temps à nous aider, et nous l’appelons plusieurs fois car vraiment bloqués…

SPJRAQ.gif

Est-ce que tu m’entends, Ného?

Il nous indique finalement que nous sommes passés à côté d’un élément dans la première pièce. Qu’à cela ne tienne, nous la fouillons de fond en comble, sans mettre la main sur ce fichu élément. Nous ne trouvons rien, lui faisons savoir, et de nouvelles minutes défilent sans réelle intervention de sa part.. Nous en sommes presque à tomber dans les bras de Morpheus!

Finalement, il entre dans la salle, pour constater que l’élément n’est pas là, et repart, pour aller en chercher un autre (pas de pause au chrono pendant tout ce temps, ça met un peu la pression). Une fois revenu, il nous explique que l’élément a du se coincer entre la plinthe et le mur quand nous avons fouillé frénétiquement…

wtf

Attends… on est les moins habiles de la Terre et on arriverait à faire ça?…

Bref, on repart de plus belle, assez stressées car aucune seconde n’a été ajouté à notre chrono, mais on se dit naïvement que ce sera fait si on atteint le zéro (les plus forts d’entre vous ont déjà deviné la chute finale de l’histoire, j’en suis sûre!).

Alors que nous en sommes à déchiffrer l’énigme finale, le 0:00 retentit et… notre Game Master arrive dans la seconde pour débriefer. Dommage… Il prend quand même le temps de nous laisser terminer avec lui, et nous pouvons donc voir la Matrice se désintégrer sous nos yeux (qui pleurent).

Nécessairement, on revient sur le fameux élément qui serait coincé; on demande à quel endroit il est coincé, mais impossible de le voir, car en plus d’être coincé, il est du coup tombé à l’étage du dessous, dans la cave! (« ça arrive souvent », nous dit-on alors).

Quand à la sortie, nous croisons le gérant et lui racontons cette histoire de plinthe, il nous regarde comme des extra-terrestres et nous dit « c’est bizarre.. ça n’arrive jamais! »

rihanna

C’est officiel, on vient de se foutre de notre gueule…

« En vrai, ça va pas nous tomber sur la gueule ça?… On devrait peut-être reculer non? »

matrix final.jpg

Sauras-tu retrouver celle qui pense encore à la clé?

Les Plus

Des énigmes/mécanismes originaux: beaucoup d’éléments ludiques dans cette salle, qui, en plus d’être plutôt amusants, sont assez novateurs
Décors du début sympathiques: la pièce dans laquelle vous commencez la mission est bien décorée, dans l’ambiance Matrix, et devrait donc plaire aux fans du films comme aux autres qui ne l’ont pas vu (mais à qui on n’adresse pas la parole, dans ce cas)
Un bon rythme de jeu: vous ne vous ennuierez certainement pas dans cette salle, dont l’espace est relativement important, ce qui permet, même en équipe nombreuse, de vous répartir la fouille et l’observation

Les Moins

Un thème pas trop respecté: comme on vous l’avait annoncé en début d’article, le thème annoncé n’est pas entièrement respecté. Au niveau de la musique présente pendant toute l’aventure, c’est celle de Man of Steel; et même si vous retrouverez des détails qui vous rappelleront le film Matrix, ne vous attendez vraiment pas à croiser Trinity entre deux salles, car vous serez déçus.
Un Game Master peu présent: lorsque vous attendez de l’aide pendant de nombreuses minutes, que votre Game Master vous demande si vous avez déjà effectué telle ou telle action, cela traduit un réel manque de suivi… De plus, on n’a vraiment pas apprécié la mauvaise foi pour ne pas avoir à admettre une erreur de rangement… Après « there is no spoon », nous sommes tombées sur « there is no key », quoi qu’en dise notre cher Game Master.
Des décors décevants dans la seconde salle: c’est dommage, car les décors du début sont beaux et donnent peut-être une certaine attente pour la suite, ce qui retombe du coup assez vite, face au hangar dans lequel vous continuerez la partie…

Nos notes sur 5:

Fouille  NoteNoteNoteNote 0,5
Décors  NoteNoteNote 0,5
Immersion  NoteNoteNoteNote 0,5
Difficulté  NoteNoteNoteNote 0,5
Note globale  NoteNoteNote

NB: si vous avez toujours eu envie de désintégrer la Matrice, si vous avez un chat/poisson rouge/chien qui s’appelle Neo/Trinity/Morpheus, si vous aimez les cabines téléphoniques, venez chez Victory Escape. Pour connaître les tarifs, suivez le guide! Plus d’infos sur: http://www.victoryescapegame.fr