Entretien avec Gustave Eiffel

C’est la deuxième fois que nous nous rendons chez Gamescape. Nous avions commencé par leur Cachot de la Bastille, salle qui nous avait plu, mais nous avions regretté un accueil peu chaleureux. En poussant la porte de l’enseigne, on a donc un peu peur. Delphine, co-fondatrice de l’enseigne, nous accueille, et on comprend en quelques secondes que notre expérience va être complètement inverse. En effet, tout sourire, Delphine prend le temps de papoter avec nous, puis de nous faire le brief.

Ca fait quelques mois que nous sommes en recherche d’emploi et c’est donc la dèche. On aimerait postuler chez Mc Do, ils cherchent souvent du monde, mais le problème c’est que nous sommes en fait au 19ème siècle, et que du coup, nous avons moins d’options niveau recherches. On a toutefois trouvé une annonce pour un poste chez Eiffel.

blue

Non, pas Eiffel 65

On vous parle bien de ZE Eiffel, Gustave, pour ne pas le nommer. La perspective de bosser pour lui nous paraît pas mal (il paraît qu’il y a un bon CE) et nous allons donc avoir l’opportunité de le rencontrer pour un entretien. Enfin, c’est sans compter sa malice, puisque nous allons devoir encore patienter un peu: Gus’ nous a réservé toute une série d’énigmes à résoudre en moins d’une heure pour avoir le droit de le rencontrer (jamais vu un process de recrutement aussi compliqué). Dernière chose, vu qu’on enchaînera potentiellement avec l’entretien, Delphine a la gentillesse de nous prêter des vestons et des hauts de forme, comme ça, si on réussit la pré-sélection, on ne sera pas recalés pour tenue non correcte.

Un appartement plutôt classique

Nous découvrons les lieux: il s’agit d’un appartement, bien décoré dans le style de l’époque. Plusieurs meubles nous semblent d’emblée intéressants à fouiller. Nous entamons notre fouille/déblayage de l’appartement: notre début d’aventure s’effectue à un très bon rythme, puisque nous enchainons rapidement les différentes énigmes. On comprend vite que la mécanique pour avancer va être constituée de nombreux cadenas, rassemblés quasiment tous au même endroit. Ca va, nous n’y sommes pas allergiques, mais cette vision pourra peut-être en rebuter quelques-uns.

my eyes.gif

Nous buttons sur une première énigme, qui demande une certaine logique mathématique, et nous perdons du temps dessus. Petit moment de solitude pour nous, face au long silence de notre Game Master (qui nous avouera qu’il n’a pas déclenché d’aide car nous étions parties sur un rythme d’enfer). Son aide nous remet finalement dans le droit chemin et dans l’énigme d’après, la consigne qui nous est donnée va un peu nous perturber en terme d’organisation. Nous manquons d’inspiration et c’est finalement en contournant la consigne que nous parviendrons à avancer.

La fouille est assez présente dans cette salle, et il vous faudra être minutieux pour ne pas passer à côté d’éléments essentiels pour votre avancée. On aime plutôt fouiller, donc c’était très plaisant pour nous (même si certaines cachettes sont fourbes! (tel le renard)).

Une énigme semi-finale qui nous a donné du fil à retordre

Arrivées quasiment au bout de la salle, nous sommes face à une énigme qui a le mérite d’être originale dans son fonctionnement et sa logique, mais pour laquelle nous avons perdu énormément de temps, selon nous, à cause d’une mauvaise consigne indiquée (ou alors, on l’a mal comprise). Du coup, nous sommes parties dans la mauvaise direction et, l’énigme qui, à mon sens, est plutôt drôle à faire, nous a donné une légère envie de mourir.

speechless

Au bout de plusieurs minutes sur l’énigme…

Trop de cadenas tue les pandas

Finalement, avec tous ces cadenas, à quelques minutes du gong final, on s’emmêle un peu les pinceaux, et on perd une clé au passage, qui va nécessairement nous faire perdre du temps… Ce qui viendra nous achever, c’est un cadenas qui a une subtilité particulière; certes, ça vient donner un peu d’originalité dans le méandre des cadenas, mais malgré tout, c’est toujours dommage quand on doit compter nécessairement sur l’intervention du Game Master pour pouvoir avancer.

Nous avons donc terminé sur ce cadenas qui est resté fermé et Delphine est venue pour terminer avec nous la dernière énigme qui nous restait (qui n’était pas réellement une énigme d’ailleurs, puisqu’elle se résolvait en 10 secondes chrono).

Des Pandas dignes dans la défaite

« Ouaou, mais… on a vraiment retourné la salle en fait… » (encore désolés pour ça, on a craqué!)

Les Plus

Des énigmes plutôt originales: dans cette salle, la logique pour résoudre les énigmes, ainsi que certains mécanismes, sont plutôt originaux, et cela devrait donc vous donner du fil à retordre.
Un accueil au top: Delphine nous a réservé un super accueil; très punchy et souriante, c’est plaisant de discuter avec elle, et elle assure également un très bon débrief de la salle.
Amoureux des chiffres, foncez: la salle est très orientée sur des problèmes avec chiffres/énigmes logiques plutôt mathématiques, donc si vous aimez ça, n’hésitez pas.

Les Moins

Une énigme qui prête vraiment à erreur: nous avons perdu énormément de temps sur une énigme, en partant sur la mauvaise piste. On voit difficilement comment un groupe comprend dès le départ l’indication donnée, sachant que d’après nous, c’est assez tordu, voire erroné..
Un nombre de cadenas élevé: « les cadenas, c’est so 2013 » diront certains. Je ne suis pas d’accord avec eux, mais par contre si vous le pensez, vous risquez de faire une crise d’angoisse dans la salle. Pour autant, même si on aime les cadenas, il est vrai qu’une grande partie d’eux se trouvant au même endroit, il y a un côté un peu répétitif dans la progression.
Une énigme finale très rapide: après l’avant-dernière énigme d’un niveau soutenu, il peut être frustrant de terminer l’aventure sur une énigme qui n’en est pas vraiment une (enfin, on sait pas trop, vu qu’on n’est pas sortis)

Nos notes sur 5:

Fouille  NoteNoteNoteNote 0,5
Décors  NoteNoteNote 0,5
Immersion  NoteNoteNote
Difficulté  NoteNoteNoteNote 0,5
Note globale  NoteNoteNote

NB: Gamescape, agence de recrutement, recherche pour son client Gustave Eiffel des candidats. Si vous aimez les cadenas et les chiffres, le travail en équipe de 3 à 5 personnes, n’hésitez pas à postuler à l’offre et tentez de décrocher un entretien. Pour connaître les tarifs, suivez le guide! Plus d’infos sur: https://fr.gamescape.fr/jeux-evasion-reel.html