Retour vers le futur/ Panic Room (Time Out)

Time Out propose 3 scénarios: une salle « Retour vers le futur », une « Panic Room » et une salle « French Connection » (mafia). Nous avons testé les deux premières.

Lors de notre arrivée, nous sommes accueillies par la seule personne présente qui officie donc dans le rôle du Game Master/ Responsable de l’accueil. Ca doit être un truc des enseignes marseillaises, qui savent qu’il fait 40 degrés l’été: les boissons sont payantes, donc pas de quoi se réhydrater si vous n’avez pas d’argent (enfin, il y a des toilettes, mais bon). Nous regardons une première vidéo dans la salle d’attente, pour nous présenter les règles de base de l’escape game.

Une fois la vidéo terminée, notre Game Master nous conduit à notre salle.

Retour vers le futur

Pas d’introduction, il referme la porte derrière nous, et c’est donc une vidéo qui va nous expliquer ce que nous venons faire là.

Vidéo d’introduction…

Bon, alors… La vidéo… Il faut la prendre au quinzième degré. C’est quelqu’un déguisé en Doc, qui est en train de nous raconter l’histoire. Si on avait un doute, on ne l’a plus… Il ne faut pas venir faire cette salle pour Retour vers le futur, car on risque de tomber vraiment de haut. Pour résumer notre mission: Doc nous a enfermés et nous devons donc retrouver son livre favori pour réussir à sortir.

doc déguisé.gif

Les déguisements de la vidéo sont à peu près comme ça

Nous débutons donc notre aventure dans une pièce toute petite, pleine d’horloges. La fouille semble limitée, vu l’espace faible dans lequel nous nous trouvons. Nous découvrons quelques éléments qui font assez vite sens: cela nous permet de progresser rapidement. Au fur et à mesure  de notre avancée, nous découvrons des éléments plus ou moins en lien avec Retour vers le futur… Mais on va arrêter de faire une fixation là-dessus… Sinon, côté progression, c’est plutôt varié: fouille, logique, manipulations. Ca s’enchaîne plutôt bien, de manière linéaire et fluide.

On atteint enfin un moment de l’aventure où on peut le dire, le thème est là: figurines retour vers le futur, photos des personnages, bref, ceux qui apprécient le film pourront enfin trouver quelques clins d’oeil.

Quelques petites machines sympathiques

Nous faisons ensuite face à des machines originales, qui sont assez sympas à manipuler. Il faut réussir à comprendre comment s’en servir pour qu’elles vous permettent de continuer l’aventure.

On galère un peu (beaucoup) à un moment donné avec une énigme où on pense avoir compris la logique, mais où clairement rien ne se passe… Après pas mal de minutes à tourner en rond, notre Game Master nous indique qu’on est bien sur la bonne voie mais qu’on doit mieux faire les choses. Bon… Cette énigme semble donc fonctionner, mais plus ou moins vite. C’est dommage, car l’idée était plutôt originale, mais le fonctionnement un peu aléatoire rend la chose moins fun.

C’est finalement à 53 minutes que nous sortons de la salle.

« Bon ça doit pas être ça qu’il faut faire… Attends, je prends un bâton!!! »

Les Plus

Quelques énigmes ludiques: il y a plusieurs énigmes assez funs dans cette salle; de la manipulation via des machines originales et ça fonctionne plutôt bien
Pas beaucoup de cadenas: ça découle du premier point, mais grâce à des énigmes de manipulation, les cadenas sont assez peu nombreux dans la salle, ce qui est plutôt agréable niveau progression
Un système d’indice original: vous aurez une montre connectée au cas où vous auriez besoin d’aide de la part de votre Game Master; vous recevrez alors directement l’indice sur la montre. Plutôt pas mal non?

Les Moins

Seulement quelques clins d’œil au film: au niveau des décors, ne vous attendez pas à vous retrouver plongés à 200% dans l’univers du film
Un manque de lien entre les énigmes: on passe beaucoup de temps à résoudre des mini-énigmes, ce qui est plutôt drôle, mais au final, lorsqu’on sort de la salle et qu’on repense à tout ce qu’on a fait, on est en droit de se demander quel était vraiment le lien entre les différentes pièces, les énigmes et l’intrigue.

Nos notes sur 5:

Fouille  NoteNoteNote 0,5
Décors  NoteNoteNote 0,5
Immersion  NoteNoteNote
Difficulté  NoteNoteNote 0,5
Note globale  NoteNoteNote 0,5

Nous enchaînons donc avec une deuxième salle: Panic Room.

Panic Room

Pour la Panic Room, pas de brief avant d’entrer dans la salle. Par contre, on nous masque les yeux et on nous menotte (du coup, il faut quand même être du genre dociles, vu que vous ne savez pas pourquoi, sinon, ça peut vite être étrange…).

Quand tu commences à te demander si tu as bien fait de venir...

Quand tu commences à te demander si tu as bien fait de venir…

On entre une par une, on s’assied, et on attend. Quand on peut enfin enlever nos masques pour regarder la vidéo d’introduction, nous découvrons que nous sommes chacune enchaînée aux coins d’une table. Le décor ne nous rassure pas vraiment: une maison glauque, avec du papier peint tout jauni.

Autant on s’est moquées de la vidéo précédente, autant celle-ci nous annonce que nous sommes entrées dans une maison où une petite fille a été assassinée. Du coup, on se sent plutôt un peu beaucoup en panique, et la bande-son qui démarre en même temps que le chrono vient nous achever. Des respirations haletantes, des voix de petite fille, brrrrrr.

Heureusement, nous avons la tête brûlée de notre groupe, toujours là pour ouvrir les portes avant nous, toujours là pour dire « mais non ça fait pas peur », et nous commençons donc à fouiller, cachées derrière elle au besoin. Sauf que là… Notre tête brûlée hurle. Et là, on comprend que c’est fini pour nous, si même notre pilier craque, rien ne va plus aller…

Quand tu comprends que c'est foutu

Quand tu comprends que c’est foutu

Bon, en fait, elle a hurlé parce qu’elle a trouvé un truc très gluant et ça l’a dégoûtée.. Ouf

On repart de plus belle, et clairement, ce qu’on trouve au fur et à mesure de notre progression est crade… Mais tels des pandas Warriors, nous surmontons tout cela. Nous arrivons alors à une manipulation… Comment dire… Bon, bah on ne vous étonnera pas, on n’a pas réussi… Mais heureusement, une de nous a eu l’idée de faire autrement, ce qui nous a permis de reprendre de plus belle.

Au niveau de la fin, la tension monte un peu à la découverte des décors, et quelques dernières énigmes nous attendent. La dernière peut sembler un peu décevante, car pas ultra compliquée. Et c’est finalement au bout de 53 minutes que nous sortons de la salle.

LA photo avec des expressions locales!

« Ah nan nan nan! Toi t’as pas le droit de crier hein!!! Sinon on est foutues! »

Les Plus

Une bonne immersion: l’ambiance donnée par la bande sonore permet vraiment de flipper du début à la fin. Cela mêlé aux décors bien glauques, vous n’aurez aucun problème pour vous imaginer qu’une petite fille a été tuée dans ces lieux.
Un début d’aventure original: ce n’est pas la première fois qu’on commence une aventure les yeux bandés, mais c’est vrai que le fait qu’au départ, chacun ne puisse accéder qu’à une partie de la salle permet de maximiser la collaboration et le travail d’équipe
Des énigmes qui s’enchaînent bien: la salle est fluide, et vous serez sûrs de passer un bon moment

Les Moins

Une manipulation un peu foireuse: clairement, on ne sait pas comment nous serions sorties si nous avions du vraiment venir à bout de la manipulation… On vous souhaite plus de réussite que nous là-dessus!
Une salle vraiment sale: vous me direz, si tout était clean, l’immersion s’en verrait un peu impactée… Certes, mais là c’est vrai que les objets sont collants, gluants, et du coup, bah, si vous êtes une chochotte, prévoyez du gel anti-bactérien à la sortie!

Nos notes sur 5:

Fouille  NoteNoteNoteNote 0,5
Décors  NoteNoteNote
Immersion  NoteNoteNoteNote
Difficulté  NoteNoteNote
Note globale  NoteNoteNote

NB: vous souhaitez rencontrer le Doc? Vous aimez être enfermés dans des maisons glauques avec des petites filles? (ça peut être bizarre en fait…) Time Out vous permet de vivre tout ça en équipe de 2 à 6 personnes, pour 25 euros par personne. Plus d’infos sur: http://www.timeoutescapegame.com