La Prison de Blue Castle (John Doe)

John Doe se distingue par une excellente réputation et s’était illustré il y a quelques mois par l’organisation d’un escape game à bord d’un TGV Paris-Lille. Bref, quand on arrive, on est complètement surexcitées, parce qu’on s’attend à du lourd. Du très très lourd!

On n’avait pas réalisé en prenant le TGV une heure seulement qu’on était en fait arrivées aux Etats-Unis. Car les deux scénarios proposés par John Doe se passent aux USA (avec un clin d’oeil à la région lilloise pour une des deux salles, on vous en reparlera).

Hall d’entrée gigantesque, canapés confortables et accueil très sympa.

Bref, nous commençons par…

La Prison de Blue Castle

A priori, on a fait un truc plutôt grave, puisqu’on se retrouve enfermées dans une prison américaine; notre sentence prochaine étant la chaise électrique… Oui, vous admettrez qu’il y a plus emballant comme destinée. Bon, en fait, à vous, on peut le dire… Nous sommes des agents spéciaux, envoyés dans la prison de Blue Castle dans le but de retrouver la trace de Jeff Donovan, un agent qui était parti percer le mystère de la prison et qui s’était donc fait incarcérer dans ce but. Seulement, ça fait plusieurs jours qu’il ne donne plus signe de vie… Bref, nous voici!!!!

Nous avons 60 minutes pour nous évader de la prison, pas une de plus. On nous menotte et on comprend qu’on va passer des minutes assez longues dans cette prison…

prison-break

Quand tu réalises que tu as tatoué le mauvais plan sur ton dos…

Des décors superbes

Nous sommes saisies par l’authenticité des décors, et dès qu’on y entre, on ne pensera plus à autre chose qu’à sortir de cette prison. On s’attend à tout moment à croiser d’autres prisonniers ou des gardiens (qui sait, ça arrivera peut-être…). Pour le tout début de l’aventure, il faudra à la fois faire preuve d’observation et d’une bonne coopération. Bon, nous, on n’était pas très bien réveillées je crois, car on perd un temps assez fou à ne pas comprendre ce qu’on se dit… Mais bon, au final, on réussit à avancer!!

ron

Hein? Mais.. de quoi tu parles?

Ambiance sinistre au programme

L’espace de jeu est très bien fait, plein de mini cellules; toutes les pièces ont un point commun: une ambiance très glauque. Plutôt logique, me direz-vous. Oui, mais l’expérience nous aura prouvé que même si ça paraît logique, l’immersion n’est pas toujours là, donc on vous le précise!

Vous aurez à faire face à de nombreuses énigmes, beaucoup basées sur la réflexion. Notre Game Master est là pour nous aiguiller au besoin, et ça va être le cas face à une énigme qui ne nous a vraiment pas inspirées. Via un écran, il nous envoie un indice, qui nous permet d’avancer de nouveau.

Et le buzzer buzza…

Retentit alors un bruit de sirène assez assourdissant. Notre Game Master nous en avait parlé au moment du brief… « Si le buzzer s’active, cachez-vous ». On ne l’avait pas forcément pris au sérieux, mais croyez-moi… Les conseils d’un Game Master sont toujours précieux.. On rit nerveusement, puis on ne rit plus, puis, on entre en apnée… Les secondes sont longues, des frissons parcourent tout notre corps et… on peut enfin reprendre notre souffle et notre avancée.

hide

Une fin vraiment sympa

Les minutes défilent et la pression monte, car on ne veut vraiment pas rester là… Heureusement, plus qu’une énigme: l’aventure se termine par une manipulation vraiment sympa à faire. A ceux qui connaissent notre amour pour les manipulations, c’est plutôt vendeur, non?

Nous sommes donc sorties en 55 minutes, quelque peu soulagées de quitter cette ambiance un peu sinistre, mais ô combien grisante. Pour les plus peureux ou les groupes avec enfants, sachez que John Doe possède une seconde salle avec des décors un peu moins glauques.

prison-finish

« Mais je sais pas comment ça marche moi, j’ai jamais ouvert une Bible!!! »

Les Plus

Une immersion au top: les décors et l’ambiance générale de cette salle vous feront vous sentir comme dans une vraie prison (en tout cas, ce qu’on en imagine…); le genre d’endroit où vous n’avez pas trop envie de rester (mais en vrai, si, parce que la salle vous plaira et que vous ne voudrez pas vous en échapper si vite que ça!)
Un début d’aventure original: le début d’aventure se fera menotté et vous demandera une forte coopération avec vos coéquipiers; on aime!
Une idée assez géniale: on mentionnait le buzzer. On ne peut pas vous en dire plus, mais ça nous est vraiment resté!

Les Moins

Pas de lien évident entre les différentes énigmes: il faut bien trouver quelque chose, donc on vous dira que même si tout est logique dans cette salle, on se demande parfois pourquoi telle ou telle énigme est présente (toujours autour du thème prison, mais l’enchaînement n’est pas toujours naturel).

Nos notes sur 5:

Fouille  NoteNoteNote
Décors  NoteNoteNoteNoteNote
Immersion  NoteNoteNoteNoteNote
Difficulté  NoteNoteNote
Note globale  NoteNoteNoteNote

NB: vous êtes fan d’Orange is the New Black, Prison Break, ou autre? Vous  avez toujours voulu visiter une prison, mais vite fait, parce que bon, la perpétuité, très peu pour vous… Venez par groupe de 2 à 6 prisonniers chez John Doe, pour tenter de vous évader de la prison de Blue Castle. Plus d’infos sur: https://www.john-doe.fr