Le Trésor des Templiers (The Game)

On avait entendu beaucoup de bien de la salle Assassin’s Creed (aka « le trésor des templiers »). Comme vous le savez (ou peut-être pas), Assassin’s Creed est une licence développée par Ubisoft: il s’agit donc d’un jeu-vidéo (et bientôt, d’un film!). Pour autant, notre équipe de pandas n’ayant jamais joué à cette licence, on était plutôt partagées à l’idée de faire cette salle, de peur de moins apprécier la salle et l’histoire…

Partant des hypothèses que la salle est une alliance entre l’une des meilleures enseignes d’escape et le meilleur éditeur de jeu-vidéo, et sachant que + par +, ça fait +, on en a conclu qu’on se devait de faire cette salle. Nous avons donc décidé de rejoindre la Confrérie des Assassins et de nous jeter à corps perdu dans l’aventure…

saut de l'ange.gif

Jeu de mot de haute voltige

Nous sommes accueillies par Max, qui va nous briefer pour cette mission. Comme d’habitude chez The Game (mais on ne s’en lasse pas), l’accueil est impeccable et tout est bien rodé. Max nous explique le pourquoi de notre venue ici. L’Ordre des Templiers, nos ennemis jurés, s’étaient emparés, il y a plusieurs siècles, d’un trésor légendaire et inestimable. Le Cardinal Lemoine (qui, vous l’accorderez, est un peu le Juste Leblanc du XVIIème siècle) avait mis la main dessus.

giphy-4.gif

– c’est Lemoine – ah bon, il était pas Cardinal alors? – si… c’est Lemoine qui était Cardinal – …

Bref, nom bizarre ou pas, il semblerait qu’un descendant du Cardinal Lemoine serait aujourd’hui en possession de ce trésor, et nous allons avoir la possibilité d’aller dans son bureau pour le retrouver…

Un début tranquille… ou pas

On découvre donc le bureau de M. Lemoine. Il y a de quoi faire niveau trouvaille, et on progresse plutôt vite. On le comprend, pour poursuivre notre aventure, nous allons devoir réussir à remonter le temps. Il semblerait qu’on a bien réussi… Et à partir de là, on s’en prend plein les yeux… Vraiment… Les décors sont incroyables de réalisme, et permettent une immersion totale. Même le système d’indice nous surprend et colle parfaitement au reste de la salle!

Un sans faute…

Au niveau de la progression, il faut allier de la fouille (parfois assez fourbe, disons-le), de la logique et des manips assez sympas à faire. Une chose est sûre: pas une fausse note ne vous fera vous déconnecter de l’environnement dans lequel vous évoluez.

giphy-5.gif

Nous pendant le jeu

On est plus ou moins inspirées par les énigmes. Il faut dire que certaines sont innovantes dans la manière de réfléchir, et c’est plutôt agréable! Le rythme est très soutenu, on court partout (surtout que la salle est grande!).

Une dernière énigme qui ne nous inspire pas

A vous, on peut bien l’avouer… c’est déjà bien essoufflées qu’on arrive à la dernière énigme. Et on bloque carrément dessus. Mais alors carrément hein. Du coup, les dernières minutes s’avèrent encore plus intenses (alors qu’on ne pensait pas que c’était nerveusement possible…). Notre Game Master nous vient en aide, on court partout et, c’est finalement à 2 minutes de la fin que nous sortons!

Capture d’écran 2016-10-29 à 01.36.26.png

Nous travaillons dans l’obscurité, nous servons la lumière. Nous sommes des assassins!

« ah! il y a un message « je ba.. je ba.. ba b… » (s’écroule par terre de rire car n’arrive pas à lire) « ok bon je prends le relais…! »

Les Plus

Une très bonne scénarisation: l’histoire est présente tout le long de la salle, ce qui fait d’une part que l’immersion est excellente, mais qu’en plus, elle sert très bien les énigmes que vous rencontrerez durant l’aventure.
Des décors magnifiques: comme on vous l’a dit, c’est un énorme plus dans la salle.
Une salle très intense: la taille de la salle, le rythme soutenu et la bonne alternance entre manipulations, énigmes et fouille, font que la salle est très intense et que vous ne vous arrêterez pas une seconde.
Une salle accessible à tous: malgré le fait qu’il s’agit d’une licence de jeu-vidéo, cette salle est aussi bien faite pour les fans de la franchise (il va sans dire!) que pour tous ceux qui n’ont jamais eu une manette de playstation entre les mains.

Les Moins

Non, là, vraiment pas.

Nos notes sur 5:

Fouille  NoteNoteNoteNote 0,5
Décors  NoteNoteNoteNoteNote 0,5
Immersion  NoteNoteNoteNoteNote 0,5
Difficulté  NoteNoteNoteNote 0,5
Note globale  NoteNoteNoteNoteNote 0,5

NB: Si vous souhaitez rejoindre la Confrérie des Assassins, si vous êtes fan de The Game, si vous soutenez Ubisoft,  si vous voulez savoir si le Cardinal Lemoine était vraiment moine, formez dès à présent une équipe de 3 à 5 assassins. Plus d’infos sur: https://www.thegame-france.com