Le Cyber Casse du Siècle (i-Scape)

Ayant déjà brillamment réussi à élucider tout le mystère qui régnait autour du meurtre de Tara Monroe, nous sommes un peu devenues les stars de l’agence d’enquêteurs I-Scape. Du coup, de manière assez évidente, lorsqu’un groupe de méchants hackers met au point un système de piratage permettant de contrôler n’importe quel système informatique, et qu’en plus, ce système de piratage ne sera vendu qu’aux plus méchants de la planète eh bien… C’est nous qu’on appelle pour essayer de stopper leurs plans!

piratage blog.gif

Quand tu réalises que même ton blog pourrait être piraté par les Hacker Médusa…

Décors très simples

Le thème étant plutôt orienté sur le futur, l’Internet (on est d’accord que quand on met un article à Internet, tout de suite, on retourne dans les années 90 non?) et les ordis, la pièce que nous découvrons est surtout meublée de câbles, cartes en tout genre (graphiques et à puces surtout (aucune chance d’y trouver une carte postale de Tata Chantal à Marrakech (ou alors, on n’a pas bien fouillé)). Donc, niveau décors, on est dans le thème, et on avouera qu’il est compliqué de faire des décors très « ouaou » sur le thème de l’informatique (en tout cas, nous n’en avons jamais vu). Mais… la suite pourrait bien vous révéler quelques surprises et nous faire mentir.

Search in progress…

Au début, c’est un peu de fouille qui nous attend. On va pouvoir progresser assez vite et faire face à de nouvelles énigmes. Elles font appel, pour certaines, à des éléments assez originaux. Pour d’autres, on l’avoue, on va pas mal galérer, mais pas forcément en s’amusant. On pense en particulier à un élément qu’on voit dans beaucoup de salles et qui est ici rendu assez fastidieux.. Rien de bien méchant, mais pas mal de minutes perdues au compteur, rien que sur cette énigme. La progression, mise à part cette petite ombre au tableau, est très fluide, ce qui nous assure d’être bien occupées à 4 et de ne pas voir le temps passer.

deep breath.gif

Quand tu découvres l’énigme finale…

3,2,1, ça tourne!

Disons-le, « l’énigme finale » est basée sur un de nos rêves les plus fous, qu’on ne voit en général que dans les films (ou que vous aurez eu l’occasion de déjà faire si vous êtes un grand malfrat). Passée l’excitation de faire ça, on va vite se rendre compte de plusieurs choses: on ne peut pas envoyer qu’un seul panda sur le coup, c’est un vrai travail d’équipe. Il faut être très souple: c’est un vrai travail de gymnaste (ce n’est donc pas la salle où il convient d’inviter Tata Chantal pour la remercier de sa carte postale (bien que, pas besoin d’y aller tous ensemble, vous pouvez donc la laisser dans un coin)) et enfin, comme dans les films, on n’a vraiment pas le droit à l’erreur (en vrai, on a le droit, mais ça nous coûte cher à chaque erreur). Du coup, on va passer beaucoup de temps sur cette partie (mais a priori, la salle est calibrée pour que ce soit votre cas aussi!), et même si c’est stressant, c’est quand même vraiment drôle et encore assez inédit dans l’univers escape game.

On finit finalement au bout de 51 minutes, heureuses d’avoir récupéré les informations dont on avait besoin, mais aussi de sortir en vie!

finish raquage.png

« Mais tu touches là, tu touches!!!! » « Mais non!!! » « mais siiii, tes cheveux!!! »

Les Plus

Une très bonne immersion : en grande partie pour la fin de votre aventure qui fera de vous un vrai as de l’infiltration, mais aussi pour les décors cohérents et assez futuristes, vous serez plongés dans l’univers des Hacker Medusa
Des éléments originaux: dans votre progression, vous serez amenés à résoudre des énigmes qui feront appel à des éléments originaux, c’est toujours agréable !
Bon rythme et densité: la salle contient des énigmes qui sont, pour certaines assez longues à résoudre, ce qui lui donne une difficulté assez importante. Peu de chance pour qu’un de vos coéquipiers croise les bras pendant que tout le monde court à droite à gauche (si tel est le cas, méfiez-vous, ça doit être une taupe!)

Les Moins

Une énigme assez fade et qui prend du temps : pour les habitués d’escape ou même ceux qui en ont fait 2 ou 3, il y a un type d’énigme que vous aurez certainement déjà rencontré. Le souci est que c’est un peu laborieux d’avancer sur cette énigme, ce qui casse un peu le rythme

Nos notes sur 5

Fouille  NoteNoteNoteNote 0,5
Décors  NoteNoteNoteNote 0,5
Immersion  NoteNoteNoteNote
Difficulté NoteNoteNoteNote
Note globale  NoteNoteNoteNote 0,5

Venez combattre les Hacker Médusa (juste parce qu’ils ont le nom d’un groupe de rock des années 90) en équipe de 3 à 6 agents. Plus d’infos sur: http://www.i-scape.fr