Space Adventure (Team Break)

En tant que pandas masochistes aux goûts exotiques, nous tentons toutes les aventures! C’est donc, certes craintifs, mais curieux, que nous franchissons les portes de Team Break la Défense.

Est-il encore nécessaire de présenter l’enseigne, qui n’a pas forcément une excellente réputation « dans le milieu »? Nous avions testé une salle de Team Break dans Paris, qui s’était bien passée, et qui nous avait fait dire que, peut-être, tout n’était pas perdu! Un deuxième avis était donc indispensable pour savoir si la tendance se confirme.

Cette fois-ci, direction l’espace! Pedro, l’empereur mégalo, semble encore nourrir de sombres projets. Cette fois-ci, il serait en train de construire une arme qui aurait la puissance de détruire la Terre, voire… pire! Nous devons monter à bord d’un vaisseau spatial pour espérer contrer ses plans!

Nous enfilons des gilets noirs, pas forcément convaincues que ça nous sera d’une aide quelconque côté immersion ou mission, mais bon, on demande à voir! Notre Game Master réalise le brief à bord de notre vaisseau, puis repart avant que nous décollions.

Quand tu proposes une salle pour 12 et que tu as tout prévu!

Nous découvrons notre moyen de locomotion pour l’heure à venir. On peut dire que les décors sont assez basiques (câbles électriques et plafond apparents) et, lors du décollage de notre vaisseau, aucun doute: l’immersion est restée sur Terre.

Alors que nous entamons notre exploration du vaisseau, nous comprenons qu’une première manipulation va être nécessaire. Il va s’avérer que cette manipulation va demander de « sacrifier » une personne de l’équipe, qui va devoir effectuer une action (particulièrement basique et inintéressante) non stop pendant tout le temps où nous serons dans cette partie du vaisseau (une vingtaine de minutes quand même). On comprend mieux comment l’enseigne arrive à occuper 12 joueurs dans la salle. (on vous rassure, vous pouvez tourner et chacun pourra goûter au plaisir de cette manipulation!)

tumblr_mjzhz8DwHj1rd9z37o1_500.gif

Quand ça fait 10 min que tu fais une action aussi intéressante que zipper une fermeture éclair pendant que tes collègues fouillent la salle

De 12 à 18 joueurs, il n’y a que 6 énigmes!

Pour votre information, nous demanderons à la fin de notre aventure si nous avons mal compris l’énigme et s’il y avait une façon de ne pas effectuer la manipulation non stop. Notre Game Master nous répond qu’il n’y a aucune astuce, et que, quand on est 12 (nombre maximum de joueurs acceptés dans cette salle), c’est bien d’avoir ce type d’énigme pour occuper les joueurs…

Cher Team Break, sachez que nous avons des propositions d’énigmes pour augmenter le nombre de joueurs acceptés dans cette salle à 18: déclencher toutes les 30 secondes une alarme stridente qui est désactionnable uniquement en pédalant non-stop dans une mini-pièce qui est très loin de la salle principale (au moins un joueur occupé, mais autant penser à l’option tandem qui vous garantira deux joueurs qui ne s’ennuient plus!), laisser aux visiteurs du centre commercial la possibilité d’entrer dans la salle, et demander à un des joueurs de tenir le rôle de videur à l’entrée…

Pendant ce temps là, on fouille!

Le début de notre aventure s’avère plutôt fluide et ludique. Vous aurez besoin de concentrer tous vos talents de fouilleur, car, même si, de prime abord, on pourrait penser que tout est apparent dans le décor, eh bien des éléments sont très bien cachés. Ce mélange nous amuse pendant une vingtaine de minutes, et les énigmes font plutôt sens.

fouille précise.gif

Quand tu cherches une aiguille dans une botte de foin

Si on le souligne, c’est parce que par la suite, les énigmes deviennent assez incompréhensibles et beaucoup moins fun. Un malheureux mélange d’ « éléments-là-parce-qu’avant-on-avait-une-énigme-supplémentaire-mais-que-maintenant-on-l’a-supprimée », d' »éléments abîmés ah oui il faut qu’on le remplace » nous fait face, et, forcément, on s’amuse un peu moins. On notera toutefois que les décors, même si assez sommaires, tiennent la route, et nous font évoluer dans un univers un peu Star Wars.

Pendant ce temps là, on souffle…

Il est certain que le rythme assez fluide de début d’aventure se casse complètement et laisse place à de nombreux moments de flottements où nous avons une vague idée de ce qu’il faut faire, mais où il y a clairement un manque de lien entre les énigmes, ce qui est assez paumant…

Une manipulation se révèlera assez drôle (mais là encore, toute l’équipe ne pourra pas y participer, surtout qu’une partie des mécanismes était cassée).

Quand on pense à l’énigme finale qui nous a fait face, on a des frissons. On hésite à vous en parler, mais en fait, on ne préfère pas… Là encore, un grand moment de galère en perspective, avec une logique très tirée par les cheveux.

no sense.gif

Quand ta logique a eu raison de ton âme de gagnant et te convainc d’arrêter de résoudre cette énigme

La mauvaise nouvelle, c’est que nous n’avons pas réussi à contrer les plans machiavéliques de Pedro. La bonne, c’est qu’on se dit qu’avec un peu de chance, la terrible arme qu’il a développée détruira cette salle.

« Je suis désolée les filles, je crois qu’on ne va pas sortir, mais vraiment cette énigme, je peux pas, mon cerveau ne veut plus fonctionner… »

Les Plus

Enigmes ludiques : allez, disons-le, une ou deux énigmes nous ont quand même fait passer un bon moment, car c’était assez drôle à réaliser.
Amateurs de fouille, be prepared!: en début d’aventure, de la fouille assez fourbe est présente, ce qui vous demandera plusieurs passages au crible du vaisseau.

Les Moins

Certaines énigmes inintéressantes: contrairement à ce que Team Break semble croire, tout n’est pas bon pour occuper le joueur. Ou alors, donnez-nous un scrabble en début de partie, là, on s’éclatera!

Des éléments incohérents: la présence de certains éléments dans la salle brouillent grandement les pistes. En effet, ces éléments ne font pas partie du jeu, pourtant, tout laisse penser qu’il est nécessaire de s’attarder dessus. Du coup, vous risquez de perdre pas mal d’énergie et d’entrain à comprendre ce qu’il faut faire.

Une désagréable sensation de se faire avoir: quand au moment du débrief, on pose des questions au Game Master quant à certaines énigmes incohérentes, ou des éléments défaillants, on sent un vrai mélange de mauvaise foi/je m’en foutisme, ce qui n’est pas forcément ultra agréable.

Nos notes sur 5

Fouille  NoteNoteNoteNote
Décors  NoteNoteNote
Immersion  NoteNote
Difficulté NoteNoteNoteNote
Note globale  NoteNote 0,5

Si vous aimez l’espace mais que vous n’avez pas vu trop de films bien faits sur le sujet, si vous aimez les énigmes où on ne comprend pas tout, si vous avez aimé l’idée du tandem et que vous voulez aller l’installer, foncez en équipe de 4 à 12 personnes! Si vraiment vous êtes désespérés, cliquez ici.