Recherche sous tension (L’Escapatoire)

Ce soir, nous avons un rendez-vous un peu particulier. Histoire de diversifier nos activités et d’être capable de répondre autre chose que « un escape game » à la question « tu fais quoi ce soir? », les pandas avaient décidé d’aller visiter un laboratoire.

Le Laboratoire d’Observation des Sciences Energétiques Résonantes (oui, L.O.S.E.R… no comment!) ouvre ses portes exceptionnellement à quelques visiteurs, et… nous en sommes!

Nous sommes accueillis par un des scientifiques du labo qui est vraiment bien dans son rôle! Pendant qu’on s’empiffre de bonbons enfile nos blouses, il nous raconte une drôle d’histoire. Il nous parle de Mireille, une collègue du labo, qui a disparu ce matin. Du coup, nous, forcément, la bouche pleine de bonbons, on s’en veut un peu, et on se dit que l’ambiance vient d’être un peu plombée…

j'suis pas venue pour souffrir.gif

J’suis pas venue visiter ton labo pour souffrir, ok?

Mais en fait, ça va! Notre hôte nous précise tout de suite que lui et ses collègues sont plutôt contents de cette disparition, car Mireille, on l’aime pas trop au L.O.S.E.R. Par contre, sa disparition reste louche, car Mireille semblait nourrir de sombres desseins, donc ce n’est pas forcément rassurant qu’elle ait disparu…

vader.gif

Quand il s’avère que Mireille est en fait… Mireille Dark

Une immersion bien en place dès le début

Vous l’aurez compris, qui va se charger de comprendre où a bien pu passer Mireille et quels étaient ses projets? C’est Bibi, Bobo, Bibu (et Biba, vu qu’on était 4!). Même si le temps presse, notre hôte juge important que nous ayons en tête les règles de sécurité du labo avant de partir à l’aventure. Cette vidéo s’avèrera très sympathique à regarder, et, en plus de nous faire rire, est bien pensée pour ne pas casser l’immersion.

Avant d’entrer dans la salle, on nous donne un talkie walkie pour communiquer. Dernier détail important: nous avons 80 minutes pour résoudre notre enquête improvisée! Nous entrons donc finalement dans le bureau de Mireille, qui, sans aucun doute, est le bureau d’une scientifique. Quelques éléments par ci par là nous font dire qu’effectivement, Mireille n’avait pas l’air d’être la plus amicale des personnes, mais bon, ne la jugeons pas…

Les énigmes qui se présentent en ce début d’aventure peuvent tout à fait être faites en parallèle, et sont assez variées dans leur logique. Nous avançons du coup de manière assez fluide, avec plusieurs énigmes/manipulations assez ludiques.

Un Game Master particulièrement présent/dans son rôle

Nous notons également que notre hôte va très rapidement nous contacter via talkie walkie, alors que nous ne sommes pas coincés sur une énigme. Il souhaite simplement savoir si nous avançons dans nos recherches (on le sent un peu stressé par tout ça), et va un peu nous raconter sa vie aussi. Ce point est vraiment appréciable, car on a du coup vraiment le sentiment d’être attendu à l’extérieur par quelqu’un, qui est stressé par l’enjeu de notre mission, et qui, surtout, intervient de manière complètement fondue au scénario.

laugh phone

Quand ton GM est tellement drôle que tu perds du temps à lui raconter des blagues

Un basculement agréable

Alors que nous progressons dans l’aventure, nous découvrons des décors magnifiques, et nous vous mettons au défi de ne pas dire « ouaou » (les « wooow » sont également acceptés) en les découvrant. Ils ont en plus le mérite de nous faire évoluer dans le scénario, là encore de manière cohérente: nous comprenons maintenant où se trouve Mireille, et ce sur quoi elle travaillait. Le tout va nous offrir de nouvelles énigmes.

Celles-ci sont assez ludiques: de la manipulation, certes, mais ne demandant pas une habileté particulière, donc nos pattes de panda ont pu en venir à bout. De plus, les manipulations sont bien dans le thème et sont très originales, pour certaines. De la fouille assez méticuleuse est également à prévoir dans cette partie d’aventure, et vu qu’on n’a pas été vraiment très bons (pour ne pas aller sur des termes encore moins élogieux), on a ressenti une légère baisse de rythme, et un petit brouillard a commencé à s’installer. Le souci, c’est qu’à partir de là, on ne retrouvera plus la fluidité appréciée du début d’aventure…

Quand la tension chute

Est-ce notre manque d’inspiration? Une baisse de régime? Ou autre chose? Quoiqu’il en soit, notre fin d’aventure a malheureusement eu beaucoup moins de saveur. Bien que nous avons eu un Game Master en or du début à la fin, on admet avoir été vraiment perdus pendant les 20 dernières minutes de la mission.

Sur la fin, la plupart des énigmes nous ont paru peu « naturelles » dans leurs raisonnements. Pire, aidés par des éléments qui devaient aider mais qui en fait nous ont plus embrouillés qu’autre chose, nous sommes partis dans la mauvaise direction sur plusieurs énigmes, et quand on commence à être dans un brouillard total, c’est vraiment compliqué d’en revenir…

confused.gif

Quand tu ne sais plus tellement comment raisonner…

Du coup, on a vraiment eu le sentiment de passer notre fin d’aventure à galérer: une fois encore, on le souligne, notre Game Master ne nous a jamais lâchés, ce qui est très appréciable, mais malgré les indices, nous étions vraiment à la ramasse pour résoudre les énigmes. Et même une fois résolues, on continuait à s’interroger sur le raisonnement qu’il fallait tenir de A à Z pour arriver à la solution. Bref, de vraies questions de ce côté là. De plus, notre aventure se termine sur des décors qui, sans casser l’immersion (car bien en lien avec le scénario), mériteraient peut-être un peu plus de travail (surtout quand on a eu droit au milieu à des décors qui font un effet boeuf!).

On vous rassure, on sait où est Mireille, on a tout compris de ses plans et, nous sommes heureux de retrouver notre hôte dans les temps pour pouvoir lui raconter tout ça! On a passé un bon moment, et l’expérience en roleplay doit promettre un moment très agréable!

« Olala c’est vrai qu’elle avait l’air chiante cette Mireille, je suis pas sûre qu’on veut la retrouver hein… »

Les Plus

Un passage aux décors très ouaou : on a vraiment été bluffés par une partie des décors, qui font vraiment vivre un instant magique!

Rôle du Game Master: même si nous n’avons pas joué avec l’option roleplay (qui pousse certainement l’immersion à son maximum), notre Game Master jouait un rôle particulier au sein de notre aventure, et jouait vraiment avec nous pour nous donner des indices, ce qui était appréciable

Immersion: dès le franchissement de la porte de l’enseigne, nous sommes plongés dans l’univers du labo et l’histoire particulière qui va nous faire face. De plus, la vidéo introductive pour rappeler les consignes classiques d’escape game est très bien pensée. La découverte d’éléments sur les recherches de Mireille au fur et à mesure de notre progression assure aussi une bonne immersion.

Les Moins

Une seconde partie d’aventure qui s’essouffle vraiment: notre manque d’inspiration ne doit pas y être pour rien, mais la fin d’aventure s’est avérée peu fluide, et aucune des énigmes ne nous a réellement inspirés (ou du moins, si elles nous inspiraient, c’était dans la mauvaise direction, faute à des éléments présents qui, bien que là pour aider, nous ont fait perdre le nord). Du coup, beaucoup moins de fun quand on n’y comprend plus rien, et on a fini l’aventure un peu groggy.

Nos notes sur 5

Fouille  NoteNoteNoteNote 0,5
Décors  NoteNoteNoteNote 0,5
Immersion  NoteNoteNoteNote 0,5
Difficulté NoteNoteNoteNote 0,5
Note globale  NoteNoteNoteNote 0,5

Si vous aussi, vous avez une collègue super chiante que vous aimeriez voir disparaître, vous rendre au L.O.S.E.R en équipe de 3 à 5 collègues pourrait bien vous y aider! Pour connaître les prochaines dates de portes ouvertes, c’est ici.