Perdus dans l’espace (Escape Yourself)

A Tours, nous sommes de retour chez Escape Yourself! Nous avons déjà voyagé grâce à l’enseigne, en partant en Laponie dans l’atelier du Père-Noël. Ca paraissait déjà assez exotique, mais l’enseigne ne s’arrête pas là!

Elle propose une destination encore plus originale: l’espace. Pour cela, rien de plus « simple »: nous allons embarquer à bord de l’Escape Spaceship.

WillingVagueLeonberger-size_restricted.gif

D’habitude, on choisit nos destinations comme ça, mais là notre doigt a fourché!

Vu que le voyage est relativement long (on parle de plusieurs dizaines d’années, tout de même), nous allons être plongées dans un sommeil artificiel.

Un réveil difficile…

Malheureusement, lorsqu’on se réveille, nous ne sommes pas arrivées, loin de là… Il y a du y avoir un léger souci à bord. Nous comprenons que nous avons 60 minutes pour essayer de nous en sortir.

Il faut vite nous remettre de nos émotions (et arrêter de râler: « au prix où on a payé le voyage, c’est un scandale! ») et entamer la fouille de la salle du vaisseau dans laquelle nous nous trouvons pour l’instant. C’est de l’observation et de la fouille qui vont nous être utiles pour le début.

Du rythme, encore du rythme!

La suite des décors est très convaincante. Le vaisseau spatial est très bien rendu, avec des décors, certes simples, mais très efficaces. Nous allons avoir des manipulations à faire qui seront originales et bien liées au thème spatial.

On passe un très bon moment, et l’alternance est bonne entre observation, énigmes logiques, un peu de maths et manipulation. De plus, certaines étapes vont nécessiter une bonne communication avec les autres membres de l’équipe, ce qui est toujours appréciable.

Vous l’aurez compris, point d’ennui à bord de l’Escape Spaceship! Pas la peine de prévoir un jeu de cartes dans votre valise pour le voyage. La densité d’énigmes est très importante, et l’enchaînement entre elles se fait de manière rapide. Cela permet de ne jamais faire retomber la pression!

hurry.gif

Quand ton instinct te dit de te dépêcher…

De plus, Escape Yourself n’oublie pas le scénario: celui-ci progresse au fur et à mesure de l’aventure, pour atteindre un point final fort en émotions!

La dernière étape de la salle est vraiment très immersive et ludique. Même s’il nous reste pas mal de temps, la pression monte nécessairement, et on ressent un mélange d’amusement et de stress lors de la dernière manipulation. Record battu dans la salle, youpi 🙂

20746266_821666554649372_165042222223183640_o.jpg

« Vous croyez qu’on a gagné? il se passe rien! j’ai peur! »

Les Plus

Décors : le thème spatial est à la fois très tentant et dangereux en escape game. On ne parle pas du potentiel manque d’oxygène, mais bien des risques de passer complètement à côté du décor. Ici, on a été très agréablement surprises, avec de beaux décors au programme!
Rythme de jeu : les énigmes sont très nombreuses à bord du vaisseau. Elles s’enchaînent bien, ce qui donne un rythme de jeu intense: on a beaucoup aimé!
Intensité/immersion: plusieurs détails niveau manipulation/décors renforcent l’immersion et l’intensité du jeu.

Les Moins

Quelques cadenas à ouvrir : pour les ultra adeptes de salles modernes: quelques cadenas sont présents à bord de l’aventure.

Nos notes sur 5

Fouille  NoteNoteNoteNote 0,5
Décors  NoteNoteNoteNote
Immersion  NoteNoteNoteNoteNote 0,5
Difficulté NoteNoteNoteNote 0,5
Note globale  NoteNoteNoteNoteNote 0,5

Marre des vacances en Thaïlande, en Italie, aux Etats-Unis? On vous comprend… Changez d’air, et partez en vacances en groupe de 3 à 5 personnes pour une nouvelle planète! Tarifs et horaires de départ de l’Escape Spaceship ici.