L’Inquiétant Professeur Tyschen (Crack the Egg)

On le sait, la vie d’étudiant n’a jamais été évidente! Alors, quand on est étudiants à Berlin en 1920, et qu’on apprend qu’un de nos camarades a disparu depuis une semaine, on se dit que définitivement, la vie est moche. Wo bist du, Hans Drummer, mein lieber Freund? (c’est-dire: diable, où donc es-tu, Hans Drummer, que n’ai-je donc tant souffert que pour cette infamie? (à peu près))

Il faut dire que Hans était un peu étrange ces derniers temps. Il passait beaucoup de temps avec notre prof d’archéologie, le Professeur Tyschen, qui avait l’air un peu sombre et louche…

Alors que le Professeur donne une conférence, nous allons avoir l’occasion, grâce à un complice, d’entrer dans son bureau pour retrouver Hans. Et quel complice…! Joué par notre Game Master, il va nous aider pendant 60 minutes à lever le voile sur les mystères qui planent autour du Professeur.

D’entrée de jeu, on apprécie énormément l’ambiance mise par le Game Master, qui nous accompagne à l’entrée du bureau tout en ayant l’air extrêmement agité et inquiet.

Un bureau qui renferme quelques secrets…

Dès notre entrée, nous débutons la fouille, et nous allons vite recevoir un message de notre Game Master: le système d’indices est d’époque et nous permet de profiter un peu plus du talent d’acteur de notre Game Master.

Les décors sont beaux: aucun doute que nous sommes dans le bureau d’un professeur d’archéologie. De premières énigmes permettent de chauffer un peu son cerveau, puis on en attaque une qui, on le comprend, va être moins évidente. Moi, personnellement, dans ce cas là, je laisse les autres faire tout en continuant à chercher d’autres choses. Et ça marche!

Alors qu’on pense s’en être sortis des énigmes pas évidentes, en voilà une nouvelle qui nous fait face… une manipulation !!

faint

On se prend un peu la tête dessus, malgré l’aide de notre Game Master, et nous arrivons finalement à continuer! La suite va être pleine de surprises pour nous, avec une vraie bascule dans le scénario! Grâce à nos lectures, nous allons trouver réponse à toutes nos questions!

Quand deux pandas se mettent à hurler et font peur au Game Master

Difficile de vous en dire plus sans vous spoiler, mais la suite des décors est vraiment très belle, et nous le comprenons par l’avancée du sablier: nous devons trouver l’oeuf!!!

oeuf

L’oeuf?…

On fait vraiment tout à l’envers… Crack the Egg ne porte pas son nom pour rien! Dans chacune de leurs aventures, vous allez être transportés à une époque précise, et devrez remettre la main sur un oeuf d’une valeur telle, que même au Juste Prix tu peux pas trouver sa valeur! Il permet de détenir la puissance absolue sur le monde entier. Du coup, même s’il s’agit d’une quête annexe à faire s’il vous reste du temps, vous comprendrez notre acharnement sur ledit oeuf!

Un peu pris de panique par le temps, on entame une énigme, qui, nous le pensons, va nous permettre de trouver l’oeuf!

Quelque chose se passe, nous sommes heureux!

close door

Quand tu comprends que tu as résolu l’énigme finale trop tôt parce que ton Game Master se tient devant toi!

Du coup, en pandas totalement impolis, on tente de refermer la porte au nez de notre Game Master, qui, très sympa, ne nous en tient pas rigueur, et retourne à son poste pour nous regarder chercher l’oeuf.

Oeuf que nous ne trouverons pas, même si, on vous l’avoue, on a énormément ri en tentant de le trouver (ça n’aide pas, certes, mais ça soulage).

C’est donc dans les dernières secondes que nous nous sommes finalement résolus à sortir. Nous étions loin de trouver cet oeuf, qui, définitivement ne veut pas s’offrir à nous.

(le Game Master) « on est désolés de vous avoir fait peur, on avoue qu’on ne s’attendait pas à de tels hurlements… »

Les Plus

Un scénario très bien écrit: les créateurs de Crack the Egg sont des passionnés de jeu de rôle et ça se voit! Lorsqu’ils créent une salle, ils pensent en premier lieu à l’histoire de A à Z, et on le ressent, car tout est pensé pour alimenter l’aventure que l’on vit.

De beaux décors et objets: on a beaucoup apprécié évoluer dans les décors de la salle, qui sont particulièrement bien faits, et on a vraiment aimé pouvoir utiliser certains objets trouvés, qui, dans 99% des escape games, n’auraient pas fonctionné. Ici, on a non seulement été bluffés par le fait qu’ils marchent, puis amusés comme des gamins à jouer avec!

Une salle où on s’amuse beaucoup: ce n’est pas toujours le cas, donc il est important de dire qu’entre les décors, l’ambiance et certaines énigmes ludiques, on a passé un super moment, on a beaucoup souri et ri, et c’est quand même pour ça qu’on vient normalement… (ah, on a crié aussi, mais ça on a du être les seuls!)

Les Moins

Quelques énigmes encore un peu classiques: et oui, le panda devient supra-chiant exigeant… on pourra reprocher à la salle de ne pas intégrer à 100% ses énigmes

Nos notes sur 5

Fouille  NoteNoteNoteNote 0,5
Décors  NoteNoteNoteNote
Immersion  NoteNoteNoteNote
Difficulté NoteNoteNoteNote 0,5
Note globale  NoteNoteNoteNote

Si vous aimez Berlin, si vous aimez l’archéologie, si vous aimez crier pour rien, venez en équipe de 3 à 6 pour comprendre les mystères du Professeur Tyschen ! Pour connaître les tarifs, suivez le guide! Pour plus d’infos et réserver, c’est ici.