Mission: Evolvis (Immersia)

Ah! Immersia! Une enseigne dont on n’a pas énormément entendu parler côté Pandas. On l’admet, un des Polygamers nous en avait dit le plus grand bien, mais bon, on a déjà connu de gros points de divergence (#ouvreboite), alors on est devenus du genre méfiants et avons décidé d’aller nous faire notre propre avis.

L’accueil est très chaleureux, et alors que nous sommes invités à rejoindre la salle de réunion pour être briefés de notre mission (oui, c’est vraiment une salle de réunion), nous découvrons qu’une autre équipe nous y attend déjà.

Un brief cosmique

Pourquoi sommes-nous là? Notre planète est surpeuplée et les ressources naturelles sont critiques (ouais, c’est pas la grosse ambiance). La société EVOLVIS organise l’exode d’une partie de l’humanité vers la planète Utopia, et pour sélectionner cette fameuse partie, il faut passer des épreuves sensorielles. Le destin de ceux qui échouent est un peu plus obscur… Notre équipe fait partie de la rébellion qui souhaite dénoncer les agissements d’EVOLVIS, et nous sommes donc venus pour passer les fameuses épreuves sensorielles pour les infiltrer.

Le brief se fait donc, vous l’aurez compris, de manière commune, avec deux Game Masters complètement fous/débordant d’énergie/pleins d’humour et à fond dans le rôle qu’ils jouent. On est tout de suite mis dans l’ambiance, et de manière assez réaliste.

Assez rapidement, toutefois, on sent que le brief part complètement en vrille, et on se dit qu’on risque bien de passer la nuit dans cette salle de réunion.

no ending brief.gif

Le chemin du brief à la salle

Après de nombreuses minutes de digression, ça y est, nous allons enfin passer l’examen tant redouté.

Une salle comme beaucoup d’autres, mais incroyablement différente

A notre arrivée dans la salle, on découvre des décors assez simples et épurés, et de premières énigmes se dessinent assez facilement. Pour autant, grosse erreur de notre part que de nous concentrer autant sur les décors et les énigmes pour juger cette salle au premier coup d’oeil. Car ce n’est clairement pas là-dessus que Mission Evolvis va vous surprendre, mais bien par son aspect role play poussé comme nous ne l’avions jamais vu jusqu’à maintenant.

Les énigmes, nous vous le disions, ne sont à nos yeux qu’un prétexte pour « meubler » les 60 minutes de l’expérience qui nous attend. Très faciles, elles se résolvent sans trop de réflexion et s’enchaînent de manière fluide, ce qui est tout à fait approprié au vu de la concentration qu’on met plutôt dans le role play que dans des énigmes compliquées.

Difficile de vous en dire beaucoup plus sans vous spoiler (ou créer des attentes qui ne seront peut-être jamais rencontrées, car il est impossible de prévoir comment va réagir votre Game Master/votre groupe à chaque situation). Sachez en tout cas que notre équipe a passé 60 minutes à rire/se cacher/se déguiser/mentir/comploter pour réussir à parvenir à ses fins.

Ce qui nous a fait aussi très plaisir, c’est la passion et la folie qu’ont mis les Game Masters dans notre partie. Intervenant régulièrement, toujours dans un ton juste et un timing parfait, on a aucun doute sur leur investissement et leur suivi de notre partie. On tient à souligner que nous n’étions pas venus en tant que blog: on en déduit que ce type d’expérience est vécu par n’importe quel client, et ça, ça fait plaisir!

gm fou.gif

Quand tu trouves ton GM complètement dingue mais que tu l’es aussi

Une fin d’aventure folle

 

On a terminé l’aventure d’une façon là encore très originale (a priori, pas ultra commune non plus, vu le fou rire des Game Masters). Le débrief avec notre Game Master est un vrai plaisir: on sent qu’il s’est autant amusé que nous. Il a sans aucun doute suivi notre partie dans les moindres détails et il n’hésite pas aussi à nous expliquer comment certains moments de notre aventure auraient pu évoluer différemment.

On vous le confirme donc: cette salle est vraiment à faire: vous ne reparlerez certainement pas d’un mécanisme incroyable ou d’une énigme où vous vous êtes tous arraché les cheveux. Par contre, on est prêtes à parier que vous reparlerez assez souvent en riant de certains moments vécus dans cette Mission Evolvis.

« Excuse-moi, il faut que je te dise quelque chose de vraiment important… je crois que je souffre du syndrome de Stockholm »

Les Plus

Le role play: c’est le point fort principal et différenciant de cette salle! On a beaucoup apprécié, vous l’aurez compris, et c’est assez rare de voir un tel investissement des Game Master.

Le role play: les situations improvisées au fur et à mesure de nos réactions et des idées des Game Masters font vraiment leur effet et garantissent une excellente immersion.

Le role play: sans forcément en avoir conscience, le scénario évolue pendant toute la partie, ce qui est aussi agréable à vivre.

Les Moins

Des énigmes très simples: grande première dans notre histoire de pandas escapeurs: nous n’avons eu besoin d’aucun indice pour terminer l’aventure. C’est vous dire! Ceux qui aiment sortir d’une salle avec le cerveau carbonisé pourraient donc être déçus.

Introvertis/timides s’abstenir: pour vous amuser, on imagine qu’il faut tout de même être un peu à l’aise avec les autres, sinon ça risque de moins vous amuser.

Nos notes sur 5

Fouille  NoteNoteNote
Décors  NoteNoteNoteNote
Immersion  NoteNoteNoteNoteNote 0,5
Difficulté NoteNote
Note globale  NoteNoteNoteNote

Si vous aimez les gens fous, si vous êtes fou, si vous pensez ne pas l’être mais qu’on vous dit souvent que vous l’êtes, si vous recherchez une salle qui sort de l’ordinaire de par tout ce qui est fait autour, allez chez Evolvis, en équipe de 3 à 5 personnes. Pour plus d’infos, c’est ici.