Les Ferrailleurs de l’Espace (Immersia)

Après avoir découvert une équipe de game masters complètement cintrés dans Mission Evolvis, nous revoilà, impatients, chez Immersia. L’enseigne mise énormément sur l’investissement et la participation active de ses game masters dans l’expérience des joueurs. Nous avions été conquises lors de notre première venue et on s’interroge forcément sur la manière avec laquelle l’enseigne a pensé le role play dans le vaisseau steampunk qui nous attend.

Le brief sans fin

Après un accueil très chaleureux et une longue discussion, nous partons pour un brief avec notre Game Master. Et, comme la dernière fois, le brief s’avère long. On peut même le dire: trop long.

neverendingstory.gif

Quand c’est parti pour un brief sans fin

L’histoire de base est assez simple: nous sommes des ferrailleurs de l’espace, parcourant les différentes planètes pour récupérer des épaves de vaisseaux et les revendre. Notre game master est un mercenaire qui, comme nous, aime le pognon, et nous propose un marché assez intéressant: voler plus pour gagner plus. Du coup, on est plutôt super partantes.

Alors qu’on sent que le but de ce brief est de nous plonger dans plus en plus d’immersion, malheureusement, on ressent assez rapidement l’effet inverse. En effet, les explications et les détails sont nombreux, et on a qu’une hâte: enfin découvrir le fameux vaisseau. Juste avant d’entrer, on récupère un élément qui va nous servir tout au long de l’aventure, et qui nous permettra aussi de recevoir de l’aide.

Le mercenaire fou

Les décors du vaisseau sont vraiment bien faits et permettent de se plonger directement dans le bain. Nous n’avons pas à faire face à beaucoup de fouille, ce qui n’empêchera pas les plus observateurs d’entre vous d’avoir leur moment de gloire! Au programme: beaucoup de manipulation: la salle ne comporte aucun cadenas, donc à vous les mécanismes à activer!

Au fur et à mesure de notre progression, notre coéquipier mercenaire va intervenir; autant dire que l’enseigne ne déroge pas à sa règle habituelle: le role play est extrêmement appréciable et apprécié dans cette salle. Les interventions apportent un vrai plus à l’expérience, avec à la fois un aspect très drôle, mais aussi, un aspect immersif: vous faites face à un mercenaire, alors ne soyez pas étonnés de devoir parler/négocier pour avancer!

SmartEmbellishedIridescentshark-size_restricted.gif

Le game master, qui réussirait à vendre un ouvre-boîte à un panda

Des éléments contre-intuitifs

Les énigmes auxquelles nous faisons face sont ludiques. Elles demanderont rarement d’être en équipe complète pour les résoudre, et vous pourrez le plus souvent vous les répartir en parallèle pour progresser plus vite et éviter que certains se trouvent désoeuvrés.

Le gros point noir de cette salle, c’est la présence d’éléments contre-intuitifs, voire carrément trompeurs. Ils nous orientent vers de fausses pistes, et, sans l’aide de notre Game Master, nous aurions pu perdre énormément de temps pour rien à essayer de résoudre des énigmes au mauvais moment ou de la mauvaise façon. Cela casse forcément l’immersion et la fluidité qui nous sont chers dans un escape game.

Certains de ces éléments pourraient être corrigés, on n’est pas forcément certaines que ça le sera, mais ça permettrait vraiment d’améliorer l’expérience dans cette salle, et notamment son final, dont l’idée sur papier est très bonne, et qui est prometteur.

(jonglant avec un diamant dans sa main) « ah ah! ce diamant est à moi! » (le diamant roule tout doucement jusqu’aux pieds du mercenaire) « … »

Les Plus

De beaux décors: l’univers steampunk est très bien représenté dans cette salle. Dès le début, les décors sont beaux; le niveau des décors est maintenu pendant toute l’aventure.

De la folie, encore de la folie: c’est ce qui nous avait particulièrement plu chez Immersia dans leur aventure Evolvis: les Game Masters semblent tous imprégnés d’une folie positive. Cela permet de vivre une expérience unique lors de votre venue.

Le role play: lié au point précédent; l’intégration du role play dans l’aventure joue une place primordiale, puisque votre game master jouera un vrai rôle et interviendra régulièrement tout au cours de votre progression. Pour le meilleur, mais aussi parfois pour le pire!

Les Moins

Un gameplay pas toujours intuitif: c’est le gros point noir de cette salle. A plusieurs reprises, nous nous sommes jetées sur des énigmes qui n’en étaient pas, ou qui devaient être résolues plus tard. Certaines solutions aux énigmes nous ont semblé particulièrement bancales. On a donc vraiment du mal à imaginer des équipes qui réussiraient à s’en sortir sans aide, et c’est bien dommage, car ça impacte forcément l’immersion.

Un brief trop long: si long que ça en devient malheureusement un point négatif dans notre expérience. L’immersion, on aime ça, mais quand, entre le début du brief et l’entrée dans la salle, 25 minutes s’écoulent, c’était trop pour nous.

Nos notes sur 5

Fouille  Note
Décors  NoteNoteNoteNoteNote 0,5
Immersion  NoteNoteNoteNote 0,5
Difficulté NoteNoteNote
Note globale  NoteNoteNoteNote 0,5

Si vous aimez les univers Steampunk, si vous aimez le role play, si vous êtes un mercenaire, embarquez à bord du vaisseau en équipe de 2 à 6 personnes. Pour plus d’infos, c’est ici.