The Greenhouse (Escape Hunt)

Ah… Paris, ses pigeons, ses passants souriants, ses odeurs dans le métro et… sa végétation??? Effectivement, depuis quelque temps, la végétation semble reprendre ses droits dans Paris, tant et si bien que ça commence à devenir très très inquiétant! Non mais oh, laissez-nous donc notre goudron et nos pics de pollution, merci!

Notre équipe de botanistes va donc se rendre dans la serre du Professeur Prosper Trifolium. Ce n’est pas le roi du pain d’épice, mais un botaniste a priori assez « excentrique », qui pourrait bien être à l’origine de ce changement.

Nous avons 60 minutes pour trouver comment inverser la tendance. On a hâte côté Pandas, car nous n’avons tout simplement jamais fait d’escape game dont le décor serait une serre.

Serre, serre, ouvre-moi

Nous entrons ouvrons une première porte et…

greenhouse_entry

Quand tu entres dans la salle et que tu comprends que c’est autant une serre que chez toi (alors que l’espérance de vie d’une plante à tes côtés se compte en jours #RIPYouki)

… Malheureusement, on se retrouve dans une petite pièce qui relève plus du bureau de travail que de la serre.

Passée cette petite déception, nous nous lançons dans la découverte des lieux. Et pour ce début d’aventure, autant vous dire qu’à quatre pandas, on se marche très vite sur les pattes. Méfiance toutefois! La fouille dans cette salle est importante et loin d’être évidente! Une fois n’est pas coutume, nous allons mal fouiller, mais heureusement, notre Game Master sera là pour nous aider!

Des énigmes très classiques

Pour ce début d’aventure, nous n’avons pas vraiment besoin de son aide au niveau des énigmes: d’une part, car on arrive rapidement à repérer les énigmes à résoudre, et d’autre part, car comme il s’agit souvent de « classiques » des escape games, nous en comprenons rapidement la logique. Les énigmes ne sont malheureusement pas très bien intégrées, mais cela ne nous empêche clairement pas de passer un bon moment.

panda tree

Il faut dire que les pandas aiment les plantes…

En effet, les énigmes s’enchaînent de manière fluide, ce qui est toujours agréable et le rythme est plutôt soutenu.

L’aventure bascule alors que nous en apprenons plus sur le Professeur…

Un peu de lumière au bout du tunnel, c’est bon pour les plantes!

Les énigmes semblent évoluer aussi, et c’est pour le mieux! On se trouve face à des mécanismes plus originaux et qui nous permettent de croire un peu plus que nos compétences de botanistes vont nous être utiles pour réussir notre mission. Alors qu’on a plutôt survolé le début de l’aventure, on galère complètement sur les dernières énigmes, et nous allons recevoir une aide plus soutenue de notre Game Master. La température monte, on commence à se demander si on va réussir à s’en sortir…

SpectacularGrippingGander-size_restricted

Quand tu t’apprêtes à te transformer en plante pour le reste de ta vie

Finalement, nous réussirons à sortir 15 secondes avant la fin!

– LES FILLES LES FILLES J’AI OUVERT UN TIROIR!! Mais… il est vide?!

-on l’a ouvert il y a 5 minutes…

Les Plus

Quelques énigmes intéressantes: autour du milieu et de la fin de l’aventure, nous avons croisé 2 ou 3 énigmes assez ludiques, et ça faisait du bien! Ces énigmes assurent une meilleure immersion, car elles sont bien intégrées et permettent des manipulations parfois assez proches de ce qu’on pourrait imaginer dans un laboratoire de biologiste.

Une salle adaptée aux groupes débutants: les joueurs qui n’auraient pas encore écumé trop de salles apprécieront le côté assez linéaire de la salle, l’importance d’une fouille précise, ainsi que les énigmes qui fonctionnent bien.

Un effort sur le système d’indices: comparé à certaines enseignes « à l’ancienne », Escape Hunt a fait l’effort d’intégrer le système d’indices dans la thématique de la salle.

Les Moins

Des décors très lointains d’une serre : le thème de cette salle est plutôt très original et ouvrait pas mal de possibilités en terme de décors. Malheureusement, on est très loin de l’idée qu’on pourrait se faire d’une serre et encore moins en temps d’invasion végétale. Finalement, nous aurons passé 60 minutes surtout dans l’appartement d’un botaniste.

Un espace de jeu limité: on est serrés dans la serre! (rire gras) Nous étions 4 joueuses, et on vous conseille plutôt de venir à 3 maximum si vous voulez pouvoir circuler correctement et aussi vous répartir un peu les énigmes.

Des énigmes peu intégrées: il n’y a pas énormément de cadenas dans cette salle, ce qui pourrait la rendre assez moderne sur papier, mais malgré tout, on a vraiment eu le sentiment d’être sur une salle « à l’ancienne », avec des énigmes très classiques et vraiment peu intégrées.

Nos notes sur 5

Fouille  NoteNoteNoteNote 0,5
Décors  NoteNoteNote 0,5
Immersion  NoteNoteNote
Difficulté NoteNoteNote
Note globale  NoteNoteNoteNote 0,5

En équipe de 2 à 5 botanistes, partez sur les traces du Professeur Trifolium et aidez Paris à perdre cette vilaine végétation qui l’envahit! Non mais oh, c’est Paris. Pour connaître les tarifs, suivez le guide! Pour réserver, c’est ici!